Statistiques de versions de PHP - janvier 2013

14 janvier 2013php, stats
 Cet article a été rédigé il y a plusieurs années et peut ne plus être tout à fait à jour…

Quelques cinq mois après le dernier article de cette série, publié en août 2012, voici un nouvel état des lieux des différentes versions de PHP et de leur utilisation sur Internet — à titre de comparaison, vous voudrez peut-être aussi jeter un coup d’œil à l’article que j’avais publié il y a un an, en janvier 2012.

Les données présentées dans cet article ont été collectées le week-end du 12 janvier 2013. Les versions stables de PHP sont PHP 5.3.20 et PHP 5.4.10 qui ont été publiées le 20 décembre 2012 ; cela fait tout juste deux ans que PHP 5.2 n’est plus supportée ; et la 3ème version alpha de PHP 5.5 a été publiée il y a quelques jours.

Sommaire :


Quelques mots sur la méthode

Pour faire simple1, j’ai récupéré une liste de plus de 9.4 millions de noms de domaines, issus principalement :

  • Du top 1 million d’Alexa (chargé plusieurs fois à quelques semaines/mois d’écart sur l’année et demie écoulée, ce qui donne maintenant nettement plus de 1 million de noms de domaines),
  • Des liens externes de wikipedia de plusieurs langues (environ 3 millions de noms de domaines),
  • De l’export mis à disposition par l’Export Open Directory (environ 2 millions de noms de domaines, certains correspondant à des sites un peu anciens et pas vraiment mis à jour),
  • Et de quelques résultats de recherche google (quelques milliers de noms de domaines).

Ensuite, pour chacun de ces noms de domaines, j’ai effectué une requête HTTP HEAD sur domaine.tld, en me rabattant sur www.domaine.tld si la première requête échouait.

Après cela, je me suis généralement2 basé sur l’en-tête HTTP X-Powered-By renvoyée par le serveur, pour en extraire le nom de logiciel ayant servir à générer la page, ainsi que sa version.
Et dans le cas où cette en-tête n’existe pas, ou ne contient pas d’information exploitable, je me suis rabattu sur l’en-tête Server.

Pour rappel, et en ne prenant que quelques exemples relativement typiques, les en-têtes HTTP renvoyées par le serveur, dans le cas de pages générées par PHP et sur un serveur exposant la version de PHP utilisée, ressemblent souvent à quelque chose de ce type (pour www.php.net) :

Server: Apache/2.2.21 (FreeBSD) mod_ssl/2.2.21 OpenSSL/0.9.8q PHP/5.4.11-dev
X-Powered-By: PHP/5.4.11-dev

ou (pour drupal.org) :

Server: Apache/2.2.3 (CentOS)
X-Powered-By: PHP/5.3.16

A partir de là, extraire le numéro de la version de PHP utilisée est une opération relativement aisée…


Quelques chiffres

Réponses PHP

Sur les 8.7 millions de requêtes HTTP effectuées sur les noms de domaines que j’ai testé, environ 26% des réponses ont été identifiées comme générées par du PHP.

Plus précisément, j’ai identifié 2,228,529 réponses comme correspondant à du PHP.

Avec ce nombre relativement conséquent de réponses, les statistiques présentées plus bas devraient avoir des chances d’être à peu près correctes, ou, tout au moins, de donner des résultats et chiffres relativement proches de la réalité…


Serveurs Web

Cela dit, avant d’entrer dans les détails des versions de PHP, voici la liste des Serveurs Web les plus fréquemment identifiés lors de ma collecte de données :

  • Apache : 5,164,189 — 66.07%
  • IIS : 1,377,796 — 17.63%
  • nginx : 554,345 — 7.09%
  • Autres : 367,593 — 4.70%
  • GSE : 190,096 — 2.43%
  • LiteSpeed : 63,995 — 0.82%
  • YTS : 55,838 — 0.71%
  • Oversee Turing v1.0.0 : 42,196 — 0.54%

Ou, sous forme d’un graphe :

Serveurs Web

On ne constate pas de véritable révolution par rapport aux données collectées il y a cinq mois ou il y a un an :

  • Apache, toutes versions confondues, reste encore très loin devant tous les autres, servant deux tiers des pages interrogées — mais perd quelque chose comme 1.7 point en un an,
  • IIS conserve sa seconde place — en perdant 1 point en un an,
  • Et nginx est encore en troisième place — en ayant gagné plus de 1.5 point en un an.


Versions majeures de PHP

Commençons par les versions majeures de PHP, en prenant en compte les résultats qui ont été identifiés comme correspondant à une version supérieure ou égale à 3, et inférieure ou égale à 63.

Mes tests ont remonté le nombre suivant de domaines sur chaque version majeure de PHP :

  • PHP 3 : 648 — 0.03%
  • PHP 4 : 191,521 — 8.59%
  • PHP 5 : 2,036,247 — 91.38%
  • PHP 6 : 17 — 0.00%

Sous forme d’un graphe, qui peut être plus parlant pour certains et permet de voir en un clin d’œil quelle est la version majeure de PHP la plus répandue, cela donne :

Versions majeures de PHP

On notera :

  • Que, fort heureusement, PHP 5 est la version majeure la plus répandue ; PHP 5 passe d’ailleurs pour la première fois au-dessus des 90%,
  • Mais que, début 2013, on a encore quelques centaines de sites, sur 8.7 millions, qui tournent encore sur du PHP 3,
  • Et aussi que PHP 4 est encore vraiment trop répandue, alors que cela fait des années que cette version n’est plus du tout maintenue (PHP 4.4.9, publiée en Août 2008, était annoncée comme étant la dernière version de PHP 4.x),
  • Et enfin que, bientôt trois ans après la mise à mort de la branche PHP 6 (qui, pour rappel, n’a jamais vu une version ne serait-ce qu’alpha être publiée), on rencontre (encore) des sites qui utilisent PHP 6 en production ???


Versions mineures de PHP

Si on passe aux versions mineures de PHP, toujours pour PHP >= 3.x et PHP <= 6.x, et en ne conservant que les versions qui sont remontées 10 fois ou plus, on obtient les données suivantes :

  • PHP 3.0 : 646 — 0.03%
  • PHP 4.0 : 1,469 — 0.07%
  • PHP 4.1 : 3,434 — 0.15%
  • PHP 4.2 : 3,133 — 0.14%
  • PHP 4.3 : 40,804 — 1.83%
  • PHP 4.4 : 142,681 — 6.40%
  • PHP 5.0 : 5,085 — 0.23%
  • PHP 5.1 : 69,958 — 3.14%
  • PHP 5.2 : 1,014,151 — 45.51%
  • PHP 5.3 : 910,630 — 40.86%
  • PHP 5.4 : 36,410 — 1.63%
  • PHP 6.0 : 17 — 0.00%

Et sous forme graphique :

Versions mineures de PHP

Pour résumer :

  • PHP 5.2, qui a atteint sa fin de vie en décembre 2010, il y a deux ans, est encore la version de PHP qui semble aujourd’hui la plus utilisée / répandue — mais les choses vont dans le bon sens, puisque PHP 5.2 est pour la première fois passée sous la barre des 50% ! (51.42% en août 2012, et 62.35% en janvier 2012)
  • PHP 5.3, stable depuis juin 2009, soit trois ans et demi, n’arrive toujours qu’en seconde place — mais continue à se rapprocher de la première, et va probablement bientôt l’atteindre,
  • PHP 5.4, dont la première version stable a été publiée le 1er mars 2012, monte tout doucement en puissance, puisqu’elle ne représente que 1.63% des installations comptabilisées.
  • Pour la petite histoire : cela ne se voit pas ici, mais j’ai identifié 8 serveurs en PHP 5.5.0 (un en -alpha1, un en -alpha3, et les autres en -dev)

On peut donc dire que PHP 5.3 s’est enfin imposée !

Pas trop tôt devrais-je dire, puisqu’il est fort probable que PHP 5.3 atteigne bientôt sa fin de vie — peut-être au moment de la sortie de PHP 5.5, qui pourrait avoir lieu au printemps… Autrement dit, si, en 2013, vous êtes encore avec une version <= 5.2, il n’est plus temps de passer à PHP 5.3, mais bel et bien à 5.4 ;-)

Et il peut aussi être temps de commencer à vous pencher sur PHP 5.5, qui propose plein de nouveautés intéressantes, et est actuellement en phase de versions alpha.


Versions releases de PHP

Et enfin, si on descend au niveau des versions release de PHP 5.x4, en ne conservant que les versions qui remontées 100 fois ou plus, on obtient les données suivantes :

  • Pour PHP 5.0 :
    • 5.0.1 : 107 — 0.01%
    • 5.0.2 : 236 — 0.01%
    • 5.0.3 : 527 — 0.03%
    • 5.0.4 : 3,428 — 0.17%
    • 5.0.5 : 763 — 0.04%
  • Pour PHP 5.1 :
    • 5.1.1 : 265 — 0.01%
    • 5.1.2 : 4,486 — 0.22%
    • 5.1.3 : 1,601 — 0.08%
    • 5.1.4 : 1,785 — 0.09%
    • 5.1.5 : 204 — 0.01%
    • 5.1.6 : 61,603 — 3.03%
  • Pour PHP 5.2 :
    • 5.2.0 : 16,866 — 0.83%
    • 5.2.1 : 4,587 — 0.23%
    • 5.2.2 : 1,313 — 0.06%
    • 5.2.3 : 5,774 — 0.28%
    • 5.2.4 : 34,101 — 1.67%
    • 5.2.5 : 25,145 — 1.23%
    • 5.2.6 : 124,980 — 6.14%
    • 5.2.7 : 184 — 0.01%
    • 5.2.8 : 17,303 — 0.85%
    • 5.2.9 : 54,962 — 2.70%
    • 5.2.10 : 33,994 — 1.67%
    • 5.2.11 : 21,099 — 1.04%
    • 5.2.12 : 28,176 — 1.38%
    • 5.2.13 : 31,587 — 1.55%
    • 5.2.14 : 36,442 — 1.79%
    • 5.2.15 : 3,137 — 0.15%
    • 5.2.16 : 11,545 — 0.57%
    • 5.2.17 : 562,822 — 27.64%
    • 5.2.185 : 113 — 0.01%
  • Pour PHP 5.3 :
    • 5.3.0 : 2,522 — 0.12%
    • 5.3.1 : 3,310 — 0.16%
    • 5.3.2 : 52,101 — 2.56%
    • 5.3.3 : 208,429 — 10.24%
    • 5.3.4 : 3,574 — 0.18%
    • 5.3.5 : 24,212 — 1.19%
    • 5.3.6 : 78,797 — 3.87%
    • 5.3.7 : 590 — 0.03%
    • 5.3.8 : 57,818 — 2.84%
    • 5.3.9 : 8,071 — 0.40%
    • 5.3.10 : 89,158 — 4.38%
    • 5.3.11 : 904 — 0.04%
    • 5.3.12 : 552 — 0.03%
    • 5.3.13 : 33,792 — 1.66%
    • 5.3.14 : 21,402 — 1.05%
    • 5.3.15 : 50,011 — 2.46%
    • 5.3.16 : 32,741 — 1.61%
    • 5.3.17 : 34,282 — 1.68%
    • 5.3.18 : 115,808 — 5.69%
    • 5.3.19 : 56,717 — 2.79%
    • 5.3.20 : 35,831 — 1.76%
  • Pour PHP 5.4 :
    • 5.4.0 : 983 — 0.05%
    • 5.4.1 : 140 — 0.01%
    • 5.4.3 : 1,452 — 0.07%
    • 5.4.4 : 4,115 — 0.20%
    • 5.4.5 : 1,413 — 0.07%
    • 5.4.6 : 3,749 — 0.18%
    • 5.4.7 : 3,832 — 0.19%
    • 5.4.8 : 3,340 — 0.16%
    • 5.4.9 : 5,914 — 0.29%
    • 5.4.10 : 11,384 — 0.56%

Et sous forme graphique :

Versions releases de PHP

Pour résumer :

  • Toujours une quantité non-négligeable (3.03%) de sites sous PHP 5.1.6 (qui a été publiée en Août 2006) ; la version fournie par défaut sous certaines distributions, il me semble, genre Redhat Enterprise.
  • Beaucoup de PHP 5.2.6 (6.14%) (publiée en Mai 2008) ; la version fournie par défaut sous Debian Lenny, par exemple.
  • La version de PHP la plus répandue est PHP 5.2.17 (publiée en Janvier 2011), avec 27.64% ; ça reste du 5.2, qui a atteint sa fin de vie, mais positivons, en se disant que c’est la dernière version, la plus à jour…
  • Et enfin, plusieurs sous versions de PHP 5.3.x, sans qu’aucune ne s’impose vraiment ; entre autres :
    • PHP 5.3.3, qui est la version 5.3.x la plus représentée avec 10.24% — la version par défaut sous Debian Squeeze, notamment,
    • PHP 5.3.10 (4.38%) — version par défaut sous Ubuntu 12.04 (qui est une LTS — dommage, les 6 versions de retard), par exemple.

Pour PHP 5.3 et 5.4, hormis les versions fournies par quelques grandes distributions, on constate qu’aucune version ne s’impose réellement, et que toutes se partagent une petite part des serveurs installés ; si je devais me risquer à une interprétation, je dirais que les hébergeurs ont du mal à suivre le rythme de publication des mises à jour, qui tourne depuis quelques temps à une nouvelle version par mois (l’idée étant, bien entendu, de publier plus rapidement les corrections de bugs).


Evolution

Je ne ferai pas une longue analyse sur le pourquoi du comment des chiffres que j’ai présenté ici : libre à vous de commenter sur le trop grand usage de versions complètement obsolètes, et le manque de mise à jour que l’on peut, malheureusement, trop souvent constater…

Cela dit, puisque ce n’est pas la première fois que j’effectue ce processus de collecte de statistiques à propos des versions de PHP utilisées, je me suis dit qu’il pouvait être intéressant de tracer un graphe représentant l’évolution de ces utilisations.

Le graphe reproduit ci-dessous présente donc l’évolution de l’utilisation des versions mineures de PHP, depuis septembre 20116 :

Evolution de l'utilisation des versions (mineures) de PHP

J’ai essayé de mettre en évidence les versions les plus à même de nous concerner en ce moment (à savoir, PHP 5.2, 5.3, et 5.4), ainsi que, dans une moindre mesure les deux autres versions les plus utilisées (autrement dit, PHP 4.4 et 5.1).

Je disais dès avril 2012 que PHP 5.2 laissait petit à petit sa place à PHP 5.3, et en août 2012 que c’était encore plus visible quelques mois plus tard… Nous en sommes désormais au point où PHP 5.3 a quasiment rattrapé PHP 5.27 !

Maintenant, à nous de faire en sorte que PHP 5.4 soit adopté plus rapidement que PHP 5.3 ne l’a été — PHP 5.3 semblant être sur le point d’atteindre sa fin de vie, et la migration 5.3 -> 5.4 représentant un pas moins important que celui séparant PHP 5.2 de 5.3.



  1. Oui, il y a beaucoup de copier-coller d’article en article, pour cette section “méthode” : elle ne change pas d’une fois à l’autre. 

  2. Pour certains types de serveurs ou de logiciels, j’ai mis en place un bout de code qui va chercher les informations de version dans d’autres en-têtes que X-Powered-By. Par exemple, pour les sites développés en ASP.NET, les informations de version figurent généralement dans une en-tête nommée X-AspNet-Version

  3. Pour ne pas prendre en compte les quelques résultats abherrant qu’on aurait pu relever. 

  4. PHP 4 correspondant à des versions tellement dépassées que je préfére ne pas prendre la peine de rentrer au niveau des versions release. 

  5. Oui, j’ai trouvé des serveurs indiquant qu’ils utilisaient une version 5.2.18 de PHP — alors qu’il n’existe pas “officiellement” de version 5.2.18.
    En pratique, la version indiquée est généralement PHP/5.2.18-dev (sur snowfactory.fi par exemple ; ce suffixe -dev correspond typiquement à un build depuis les sources de la branche 5.2 de PHP), ou PHP/5.2.18-edong (sur damophoto.com par exemple ; pour ce suffixe -edong, aucune idée de son origine ; je ne me rappelle pas l’avoir vu auparavant — possiblement un hébergeur qui fait ses propres build de PHP ?) 

  6. Les chiffres présentés sur le graphique d’évolution sont en pourcentages, afin d’être indépendants du nombre d’hôtes interrogés, qui varie à chaque série de collectes. 

  7. J’ai bon espoir de pouvoir annoncer, la prochaine fois où je publierai un article de cette série, que PHP 5.3 aura dépassé PHP 5.2, et sera alors en première place ;-) 

Vous avez apprécié cet article ? Faites-le savoir !

Ce blog a récemment été migré vers un générateur de sites statiques et je n'ai pas encore eu le temps de remettre un mécanisme de commentaires en place.

Avec un peu de chance, je parviendrai à m'en occuper d'ici quelques semaines ;-)